Comment le coronavirus attaque votre coeur

Comment le coronavirus pénètre-t-il dans le corps ?

Le virus circule le plus souvent par des gouttelettes dans l’air, propagées par la toux ou les éternuements, et pénètre dans l’organisme par la bouche, les yeux ou le nez. Il peut rester viable sur des surfaces pendant des heures, voire des jours, et peut pénétrer directement dans les poumons lorsqu’il est inhalé.

Après avoir pénétré dans l’organisme, le virus se propage jusqu’à l’arrière du conduit nasal et aux muqueuses de la gorge, et se fixe aux récepteurs cellulaires de l’organisme.

La plupart des personnes qui contractent Covid-19 ne présentent aucun symptôme ou une maladie bénigne qui peut inclure une toux, de la fièvre, des modifications de l’odorat ou du goût, ou des courbatures. Cependant, un petit nombre de personnes développent une maladie grave, ce qui signifie qu’elles doivent être hospitalisées.


Comment le coronavirus affecte-t-il les poumons?

Le SARS-CoV-2 (le virus qui cause la COVID-19) fait partie de la famille des coronavirus .

Lorsque le virus pénètre dans votre corps , il entre en contact avec les muqueuses qui tapissent le nez, la bouche et les yeux. Le virus pénètre dans une cellule saine et utilise la cellule pour fabriquer de nouvelles parties du virus. Il se multiplie et les nouveaux virus infectent les cellules voisines.

Considérez vos voies respiratoires comme un arbre à l’envers. Le tronc est votre trachée. Il se divise en branches de plus en plus petites dans vos poumons. Au bout de chaque branche se trouvent de minuscules « sacs » appelés alvéoles. C’est là que l’oxygène entre dans votre sang et que le dioxyde de carbone en ressort.

Le nouveau coronavirus peut infecter la partie supérieure ou inférieure de vos voies respiratoires. En bref, il voyage dans vos voies respiratoires qui peuvent devenir irritées et enflammées. Dans certains cas, l’infection peut s’étendre jusqu’aux alvéoles.

Cas légers et modérés

Au fur et à mesure que l’infection parcourt vos voies respiratoires, votre système immunitaire se défend. Vos poumons et vos voies respiratoires gonflent et deviennent enflammés. Cela peut commencer dans une partie de vos poumons et se propager.

Environ 80% des personnes atteintes de COVID-19 présentent des symptômes légers à modérés . Vous pouvez avoir une toux sèche ou un mal de gorge . Certaines personnes vont en revanche rencontrer des situations plus compliquées, comme une pneumonie, une infection pulmonaire dans laquelle les alvéoles sont enflammées.

Les médecins peuvent identifier des signes d’ inflammation respiratoire sur une radiographie pulmonaire ou une tomodensitométrie. Sur un scanner thoracique, ils peuvent voir quelque chose qu’ils appellent « l’opacité du verre dépoli » parce que cela ressemble au verre dépoli d’une porte de douche.

Comment le coronavirus affecte-t-il votre cœur et votre système circulatoire ?

Même si le coronavirus était initialement considéré comme une maladie respiratoire, nous savons désormais qu’il peut affecter d’autres organes et systèmes de votre corps. L’infection (et la façon dont votre corps y réagit) peut affecter votre cœur, votre cerveau, vos reins, votre foie, votre système gastro-intestinal et d’autres partie du corps.

On pense que bon nombre des symptômes que les gens peuvent ressentir sont liés au virus qui endommage les cellules endothéliales (les cellules qui tapissent tous les vaisseaux sanguins de notre corps). 

En effet, toutes les parties du corps ont besoin d’être approvisionnées en sang « sain » pour fonctionner correctement, donc des dommages à vos vaisseaux sanguins peuvent provoquer une coagulation sanguine anormale, et notamment une diminution du flux sanguin dans tout le corps – ce qui peut entraîner bien entendu certaines répercutions sur votre état de santé.

C’est un des facteurs qui expliquent notamment pourquoi les personnes souffrant auparavant de problèmes cardiaques et circulatoires vont certainement rencontrer des difficultés et une aggravation de l’état de santé avec la Covid-19.

 Mais le virus peut également provoquer des complications cardiaques et circulatoires chez les personnes sans maladie cardiaque existante. C’est un domaine où nous apprenons encore de plus en plus de recherches sont menées.

Voici quelques-unes des complications possibles au niveau du cœur et de votre système circulatoire :

  • Caillots sanguins
  • Troubles du rythme cardiaque
  • Manque d’oxygène et de nutriments causant des dommages cardiaques
  • Inflammation du muscle cardiaque et de sa muqueuse
  • Syndrome de Takotsubo (syndrome du cœur brisé)

Caillots sanguins

Les personnes qui développent une maladie grave à cause de la Covid-19 courent un risque plus élevé de développer des caillots sanguins. Probablement en entraînant des dommages aux vaisseaux sanguins, soit directement causés par le virus, soit à la suite de la réponse immunitaire de l’organisme à l’infection. Selon l’endroit où les caillots sanguins sont localisés dans votre corps, ils peuvent causer de graves problèmes de santé, notamment une  thrombose veineuse profonde, une embolie pulmonaire), une  crise cardiaque  ou un  accident vasculaire cérébral .

Troubles du rythme cardiaque

La Covid-19 peut affecter votre fréquence cardiaque (plus rapide ou irrégulière). Votre pouls peut augmenter en réponse à la fièvre ou à l’inflammation, car votre cœur travaille plus fort pour pomper plus de sang dans votre corps afin de combattre l’infection.

Certaines personnes signalent des palpitations même après leur infection initiale au coronavirus. Pour certaines personnes, cela peut être le signe d’un long Covid… C’est un domaine que les chercheurs continuent d’étudier, mais on pense que cela pourrait être dû au virus et à la réponse immunitaire au virus affectant le système nerveux autonome (plutôt que le muscle cardiaque lui-même). C’est la partie du système nerveux qui fonctionne automatiquement pour réguler les processus essentiels du corps, comme la pression artérielle, la fréquence cardiaque et la fréquence respiratoire.


Quelques lectures intéressantes:

Manque d’oxygène et de nutriments causant des dommages cardiaques

Si l’infection est suffisamment grave pour endommager les poumons, cela peut réduire la quantité d’oxygène fourni au cœur. Comme le virus et la réponse immunitaire à celui-ci peuvent également endommager les cellules qui tapissent les vaisseaux sanguins, cela peut également provoquer des caillots dans les vaisseaux sanguins qui alimentent les poumons et qui vont limiter l’apport d’oxygène et de nutriments au cœur.

Cette effort supplémentaire pour le cœur, associé au manque d’oxygène et de nutriments, peut endommager le muscle cardiaque.

Nous savons que les patients hospitalisés avec des cas graves de coronavirus qui ont des lésions du muscle cardiaque (comme le montrent les tests sanguins) ont un risque plus élevé de mourir.

Chez certains patients, d’autres tests appelés  échocardiogrammes  ont révélé que le cœur ne pompe pas aussi bien qu’il le devrait (insuffisance cardiaque).

Le doute persiste à un niveau, les chercheurs se demandent si ces dommages étaient déjà là auparavant, bien que de nombreux chercheurs pensent que le virus peut endommager la fonction du muscle cardiaque. Il est important de comprendre que cette étude particulière  n’a porté que sur les personnes qui avaient besoin d’un traitement hospitalier pour Covid-19, et qui avaient également des niveaux élevés de troponine dans leur sang (la troponine est également utilisée pour diagnostiquer les crises cardiaques, et est généralement un signe de blessure au cœur).

Plus rassurant, une étude financée par la BHF  publiée en mai 2021 a révélé que les cas bénins de Covid-19 ne semblent pas être liés à des lésions cardiaques durables.

Inflammation du muscle cardiaque et de sa muqueuse

Dans un petit nombre de cas graves, la Covid-19 peut provoquer une inflammation du muscle cardiaque ( myocardite ) et de la muqueuse cardiaque ( péricardite ). La myocardite et la péricardite peuvent être causées par d’autres infections virales, pas seulement par la Covid-19.

Au départ, les scientifiques pensaient que ces effets pouvaient être causés par le virus attaquant directement les cellules du muscle cardiaque. Mais à mesure que nous en apprenons davantage, de nombreux chercheurs pensent maintenant que ces dommages au cœur peuvent être le résultat d’une réaction excessive du système immunitaire à l’infection. Par exemple, des chercheurs de l’Université de Cambridge ont étudié comment les cytokines (molécules que les cellules de votre système immunitaire utilisent pour communiquer entre elles) dans le sang des personnes atteintes de Covid -19 peuvent empêcher les cellules du coeur de fonctionner correctement.

Alors que de nombreuses personnes peuvent présenter des lésions cardiaques légères sans aucun symptôme, dans certains cas graves, cela peut provoquer un essoufflement, des douleurs thoraciques ou des rythmes cardiaques anormaux. 

Syndrome de Takotsubo (« syndrome du cœur brisé »)

Crédit : https://www.flickr.com/photos/carlosvelayos/6864650645

La cardiomyopathie de Takotsubo est une affection cardiaque temporaire qui se développe en réponse à une expérience émotionnelle (stress important) ou physique intense. Elle est également connue sous le nom de syndrome du cœur brisé.

Dans cette affection, la principale chambre de pompage du cœur change de forme, ce qui affecte la capacité du cœur à pomper le sang efficacement.

Pendant la pandémie, il y a eu une augmentation du nombre de personnes diagnostiquées « Takotsubo », et elles n’ont pas toutes été exposées au coronavirus. Mais cette maladie est encore relativement rare – il a été estimé qu’environ une personne sur cinquante qui vont à l’hôpital avec des symptômes de douleur thoracique sont diagnostiquées « Takotsubo ». Des recherches supplémentaires doivent être effectuées pour comprendre les raisons de cette augmentation des cas, mais on pense qu’en plus du stress de la pandémie, l’inflammation causée par la réponse immunitaire du corps au virus pourrait également en être à l’origine.


👩‍⚕️ Vous êtes praticien santé ou paramédical ? Boostez votre visibilité en vous inscrivant gratuitement sur Therapeutes.com