Cichorium Intybus: Propriétés, Indications, usages

Autres appellations :

Chicoria amarga – Chicoria seivagem – Almeirâo – Zicho- rien Wegwarte (Allemagne) – Wild chicory (Angleterre) – Achicoria amarga (Espagne) – Cicoria selvatica (Italie) – Chicorée sauvage (France).

Origines :

La Chicorée sauvage est originaire d’Europe, du Nord de l’Afrique et de l’Asie occidentale* ; on la cultive au Bré­sil, dans les Etats du Sud et de Rio de Janeiro. Elle est assez commune dans les endroits herbeux, les talus, le bord des chemins ; de préférence dans les sols calcaires, argi leux.

* Déjà mentionnée 4000 ans avant Jésus-Christ dans le pa­pyrus Ebers qui est un des plus anciens textes égyptiens qui nous soient par­venus. Galien l’appelait « amie du foie ».


Description :

Herbe pérenne, à tige latescente, droite, anguleuse, aux rameaux raides et divergents, d’environ 1 m de haut.

  • Feuilles de la base pennati lobées, poilues en dessous ; feuilles supérieures lancéolées.
  • Fleurs en capitules quasi sessiles, terminaux et axillaires, avec des ligules bleues, rayonnantes et tronquées; corolle en languettes à 5 dents.
  • Fruit :akène avec un pappus très court réduit à de petites écailles.
  • Racine fusiforme, oblongue, de la grosseur d’un doigt.
  • Saveur amère.

Parties utilisées :

Les feuilles et les racines.


Quelques lectures intéressantes:

Composition chimique :

  • Feuilles : glucose amer, chicoroside (chicorine), sels minéraux (nitrate de potasse, sulfate et phosphate de sodium, potasse et magnésium).
  • Racines : chicoroside, inuline, sucres (glucose, lévu­lose, saccharose), mucilage, tanin, essence, résine, sels
    minéraux (Diniz da Silva).
  • La racine et les feuilles renferment un latex, un prin­cipe amer (l’intybine) et 20 à 50 % d’inuline (Schauenberg).
  • Des lactones sesquiterpénîques du latex lui confèrent une amertume agréable. La torréfaction dégrade l’inu- line et caramélise les sucres. Les dérivés du furfurol qui se forment contribuent à la genèse de l’arôme. Les feuilles et les racines contiennent en outre de l’acide chicorésique (ac-dicaféy Itartrique) auquel elles doivent sans doute leurs propriétés diurétiques et cholérétiques (Alfa).

Cichorium Intybus Propriétés et Indications thérapeutiques :

  • Tonique, stomachique, cholagogue et diurétique.
  • Utilisé dans l’atonie des fonctions digestives, la cons­tipation ; agit favorablement sur la sécrétion biliaire.

Note : Les feuilles, récoltées avant la floraison, car ensuite le latex qu’elles contiennent est trop amer, peuvent être mangées en salade.

  • On torréfie les racines d’une variété cultivée pour en préparer un adju­vant du café.
  • La Chicoria aaarga a donné naissance aux nombreuses variétés potagères : scaroles, endives… moins amères, mais aussi beaucoup moins actives.
Vous êtes praticien santé ou paramédical ? Boostez votre visibilité en vous inscrivant gratuitement sur Therapeutes.com