Cancer de la peau: Symptômes, Prévention et Traitement

Cancer de la peau (épithélioma baso-cellulaire, épithélioma spino-cellulaire)

De tous les cancers humains, le cancer de la peau compte parmi les plus courants et les plus facilement guérissa­bles.

Les cancers cutanés surviennent généralement en des points clairement visibles, occasionnant des lésions dont il n’est pas difficile de détecter le caractère anormal.


Le diagnostic peut ainsi être posé à temps.

Deux types majeurs de cancers cutanés, les épithé- lioinas baso-cellulaires et les épithélio- mas spino-cellulaires, sont entièrement guérissables. Le troisième type, repré­senté par le Mélanome malin, est une affection rare mais parfois mortelle.

Les sujets à la peau claire, aux cheveux blonds et aux yeux bleus ont une susceptibilité plus forte à la maladie. Les Orientaux, les Latins, les Amérin­diens et les Noirs semblent au contraire pratiquement immunisés. La lumière solaire, et en particulier certaines lon­gueurs d’onde des ultraviolets, para­issent être directement liés à l’apparition des cancers cutanés. L’incidence de ceux-ci s’accroît en fonction de l’inten­sité des rayons du soleil ; elle est particulièrement élevée dans les régions voisines de l’équateur et diminue à mesure qu’on s’en éloigne.

Les cancers cutanés sont également favorisés par des surdosages de rayons X, l’exposition prolongée aux goudrons de houille, au béryllium et au nickel Ils surviennent habituellement chez des su­jets d’âge mûr. La kératose sénile, carac­térisée par une peau sèche, rugueuse et cornée, est généralement considérée comme une dermatose précancéreuse.

Les épithéliomas baso-cellulaires, qui représentent plus des trois quarts des cancers de la peau, ne métastasent pratiquement jamais (les métastases sont la diffusion à distance de la maladie), contrairement aux épithélio­mas spino-cellulaires, notamment ceux du dos de la main et de l’oreille, qui ont souvent tendance à envahir d’autres organes.


Quelques lectures intéressantes:

Cancer de la peau  Symptômes :

Toute lésion cutanée ne cicatrisant pas rapidement doit faire l’objet d’un examen médical. Toute modification soudaine de couleur, d’as­pect ou de taille d’une tache cutanée existant depuis des années est particuliè­rement suspecte de cancérisation.

L’épithélioma baso-cellulaire appa­raît d’abord comme un nodule pâle, translucide, en forme de perle qui grossit lentement, puis s’ulcère. L’épithélioma spino-cellulaire est constitué d’une pe­tite élevure de couleur foncée ou rouge et de consistance dure. Après une période pouvant aller de quelques mois à des années, l’épithélioma grossit et forme une croûte ulcéreuse. La localisa­tion la plus fréquente est la lèvre inférieure. L’épithélioma spino-cellu­laire peut se développer aussi en peau saine.

Cancer de la peau Traitement :

La plupart des innombra­bles affections cutanées ne sont pas cancéreuses ; une biopsie (prélèvement d’un fragment de tissu pour analyse au microscope) permet de déterminer la nature de la lésion. Les épithéliomas spino-cellulaires nécessitent une exci­sion chirurgicale plus large. Les rayons X et la chimiothérapie sont également efficaces.

Lorsque le traitement intervient tardi­vement, on utilise conjointement ces trois thérapies, mais le succès est alors beaucoup plus difficile à atteindre.

Cancer de la peau  Prévention :

Eviter les expositions excessives au soleil, celles inutiles aux rayons X et à d’autres agents cancéri­gènes. Toute lésion cutanée apparais­sant après la cinquantaine doit immé­diatement faire l’objet d’un examen médical.

Résultat : Dans les deux formes d’épithéliomas, le pourcentage de guéri­son est élevé. Le pronostic est cependant meilleur pour l’épithélioma baso- cellulaire.

Vous êtes praticien santé ou paramédical ? Boostez votre visibilité en vous inscrivant gratuitement sur Therapeutes.com