Currently set to Index
Currently set to Follow

Quel est l’impact de l’hypnose sur les problèmes de fatigue

“Nous passons un tiers de notre vie à dormir. Le sommeil est indispensable pour la santé car il permet de récupérer, aussi bien sur le plan physique que sur le plan psychologique.

La fatigue, de son nom d’origine l’asthénie, est ressentie par tous à un moment donné ou un autre de notre vie.
Lorsque nous avons poussé notre corps dans ses limites, après un effort physique ou intellectuel intense, en mangeant peu, en faisant une nuit blanche, … la fatigue est naturelle.
Certains changements de modes de vie ou événement peuvent être un déclencheur d’une fatigue dite “normale” : des décalages horaires répétés, après un accouchement, durant une convalescence suite à une intervention chirurgicale, une hospitalisation, une maladie,…
La fatigue devient problématique lorsqu’elle continue d’être présente pendant une longue période malgré un mode de vie sain et du repos. Plusieurs causes sont possibles.

La première des étapes est donc de bien distinguer la fatigue dite normale de celle qui ne l’est pas.


Les symptômes d’une fatigue anormale

  • Quand on ressent une fatigue anormale, il devient difficile voire parfois impossible de faire l’ensemble des activités du quotidien. Elles paraissent une montagne à accomplir. Souvent, cette fatigue est décrite comme la sensation d’être vidé(e), de ne plus avoir d’énergie et de se sentir incapable de vivre normalement. Cela passe par des difficultés à cuisiner, à ranger, à travailler ou encore même jusqu’à se laver les dents, les cheveux… tout devient une véritable corvée.
  • Les personnes fatiguées anormalement parlent de :
  • de perte de force
  • de se sentir lessivé(e), épuisé(e)
  • de se sentir faible
  • de manque de volonté, d’envie, d’intérêt
  • de sensation de lourdeur, d’un poids qui pèse constamment
  • de problème d’attention, de concentration…

Au bout de six mois de fatigue anormale, on parle de fatigue chronique. En général, les femmes sont plus touchées que les hommes.

Les différents types de fatigue anormale

On en distingue plusieurs, c’est pourquoi en premier lieu, il est indispensable d’aller faire un diagnostic chez le médecin :

La fatigue due à une maladie

  • La fatigue est un symptôme de certains problèmes physiologiques tels que :
  • la carence en fer
  • les maladies infectieuses virales : grippe, mononucléose, VIH, hépatite B, hépatite C…
  • les maladies infectieuses bactériennes : pyélonéphrite, tuberculose,…
  • les maladies infectieuses parasitaires (cas plus rares)
  • des pathologies endocriniennes : hypothyroïdie, diabète de type 2…
  • des affections auto-immunes : maladie de Crohn, lupus, …
  • des atteintes neurologiques : maladie de Parkinson, sclérose en plaques…
  • des cancers
  • des maladies chroniques : insuffisance cardiaque, maladie rénale chronique…
  • des affections chroniques (fibromyalgie)
  • l’apnée du sommeil, le syndrome des jambes sans repos, la narcolepsie

La fatigue liée à la prise de médicaments ou des substances toxiques

  • Une fatigue peut aussi être générée par :
  • des médicaments : psychotropes, sédatifs, antidépresseurs, diurétiques, antalgiques, antihistaminiques …
  • la consommation de tabac, de caféine, de drogue ou d’alcool
  • une intoxication au plomb ou au monoxyde de carbone.

La fatigue réactionnelle

  • Certains facteurs comme des événements reliés à un contexte, à des changements dans les modes de vie, déclenchent une réaction physiologique :
  • des horaires en décalé
  • la sédentarité
  • un effort physique extrême
  • la malnutrition, un régime hypocalorique
  • le manque de sommeil…

Le manque de sommeil

La durée idéale de sommeil est différente en fonction de chacun. Un adulte dort en moyenne entre 7 et 8 heures, mais on constate des variations entre 3 et 12 heures.


Quelques lectures intéressantes:

Plus nous vieillissons, moins nous avons besoin de sommeil. Un bébé aura besoin de 15 à 20 heures de sommeil, tandis qu’un enfant en a besoin de 10 à 12 heures. Un adolescent aura normalement besoin de 9 à 10 heures et un adulte, 7 à 8 heures. Les personnes âgées ont en général besoin de moins qu’un adulte.
On ne peut pas décider volontairement de la quantité de sommeil idéale pour se sentir bien. Cela dépendrait de nos dispositions héréditaires. Des études ont mis en évidence que si on réduit notre temps de sommeil d’une heure seulement pendant plusieurs nuits, un sentiment de fatigue et d’épuisement apparaît dans la journée.

La fatigue psychique

C’est la fatigue la plus courante. Le réveil est très difficile, la fatigue est présente dès le matin.

Des troubles du sommeil sont souvent notés : insomnies, cauchemars, réveils nocturnes…
Des troubles alimentaires se font souvent ressentir : perte de l’appétit ou au contraire, des excès répétés. Une perte d’envie, d’élan, d’entrain au quotidien.

  • Souvent cette fatigue psychique résulte :
  • des difficultés à gérer ses émotions
  • de troubles des comportements alimentaires
  • de troubles anxieux
  • d’une dépression…
  • Ils peuvent surgir suite à :
  • des problèmes familiaux, de couple…
  • des problèmes au travail : du surmenage ou une inactivité, un épuisement professionnel, l’ennui, un burn out, etc…

Le syndrome de fatigue chronique

  • On parle de syndrome de fatigue chronique ou syndrome des yuppies (young urban professionals). Ce syndrome a tendance à se déclencher brusquement, en général, chez des personnes de 35 ans environ, très impliquées dans leurs activités professionnelles et/ou personnelles.
  • Les symptômes sont présents au moins six mois et peuvent être variés :
  • une fatigue permanente et profonde
  • des difficultés à être en position debout
  • la survenue de malaises après un effort
  • des troubles de la mémoire et de la concentration
  • des douleurs musculaires et articulaires, parfois correspondant à une fibromyalgie
  • des symptômes de type “”infectieux”” : adénopathies, pharyngite, fièvre modérée…

Le syndrome de fatigue chronique, est reconnu comme maladie par l’Organisation Mondiale de la Santé. Il crée de nombreux bouleversements dans la vie quotidienne de la personne.

Quel est l’impact de l’hypnose sur les problèmes de fatigue ?

L’hypnose apporte une aide concernant la fatigue psychique en aidant à mieux gérer ses émotions, son anxiété…
Elle accompagne aussi, en complément de la médecine classique, en cas de fatigue liée à une maladie par exemple, en apportant plus de sérénité, de calme…

Bien qu’elle ne puisse pas soigner la maladie, l’hypnose, toujours en complément de la médecine classique, est une aide pour gérer les effets secondaires des symptômes du syndrome de fatigue chronique. C’est un outil qui permet à la personne de mieux comprendre et identifier les facteurs qui déclenchent ou augmentent les symptômes et ainsi apprendre à mieux les maîtriser.”

Article rédigé par Laurie LeBorgès

laurielb.hypnose@gmail.com

Prendre RDV avec Laurie Le Borgès




Vous êtes praticien santé ou paramédical ? Boostez votre visibilité en vous inscrivant gratuitement sur Therapeutes.com