La vérité sur l’huile de coco: bienfaits, utilisations et dangers potentiels

L’huile de coco connaît un grand succès de nos jours et de nombreuses vertus lui sont prêtées. Elle est présente partout car son utilisation est multiple : soin nourrissant pour les cheveux, crème hydratante pour la peau, utilisée en cuisine elle favoriserait la perte de poids et aurait même un rôle bénéfique sur la maladie d’Alzheimer. Mais l’huile de coco a aussi ses détracteurs qui affirment qu’elle pourrait être dangereuse pour la santé. Et parmi ces détracteurs, on retrouve notamment l’Association Américaine pour les maladies cardiaques. Alors l’huile de coco est-elle bonne ou mauvaise pour la santé ?

Bons côtés et mauvais côtés

L’huile de coco est issue de la chair séchée du fruit. Environ 84% de ses calories proviennent de graisses saturées. En comparaison, 14% des calories de l’huile d’olive proviennent de graisses saturées et 63% des calories pour le beurre.

« Ceci explique pourquoi, tout comme le beurre et le saindoux, l’huile de coco est solide à température ambiante avec une longue durée de conservation et la capacité à résister à de fortes températures de cuisson », explique le diététicien et docteur Lisa Young. Et c’est la raison pour laquelle l’huile de coco a une mauvaise réputation chez de nombreux responsables de la santé publique.

Mais elle peut avoir un avantage. Les graisses saturées d’huile de coco sont constituées principalement de triglycérides à chaîne moyenne, ou TCM. Il est dit que le corps manipule différemment des acides gras à longue chaîne présents dans les huiles végétales, les produits laitiers et les viandes grasses.
L’American Heart Association conseille de limiter les graisses saturées à 13 grammes par jour. Cela équivaut à une cuillère à soupe d’huile de coco.

Les fans d’huile de noix de coco s’appuient sur études qui suggèrent que les aicdes gras saturés présents dans la noix de coco pourrait augmenter le taux de HDL, autrement dit, le «bon» cholestérol. Ce qui les rend moins mauvais pour la santé cardiaque que la graisse saturée présente dans les aliments d’origine animale, comme le fromage, le steak ou des produits contenant des acides gras trans.

Vous aimerez aussi :  La pollution de l’air: Conseils de santé

Mais l’huile de coco élève aussi le taux de LDL, le mauvais cholesterol.

Cholestérol

L’huile de coco est-elle saine ? L’American Heart Association déconseille l’utilisation d’huile de noix de coco car elle augmente le LDL, ou «mauvais», le cholestérol et «n’a pas d’effets favorables compensatoires connus».

Néanmoins des chercheurs brésiliens ont constaté que l’incorporation d’huile de noix de coco extra vierge dans le régime alimentaire augmente le taux de cholesterol HDL. Cela peut aider les patients atteints de maladies cardiaques à perdre l’excès de masse corporelle et à réduire leur taille, deux facteurs qui peuvent protéger votre cœur.  (3)

Voici une explication pde Harvard Medical: « Le ratio du cholestérol total HDL est important; Plus le nombre est petit, mieux c’est. Par exemple, quelqu’un avec un cholestérol total de 200 et un HDL de 60 aurait un ratio de 3,3 (200 ÷ 60 = 3,3). Si le HDL de cette personne était faible – disons 35 – le taux de cholestérol total à HDL serait plus élevé: 5,7.  » (8)

Nous sommes peut-être trop axés sur le cholestérol, quand nous devrions vraiment nous concentrer sur la réduction de l’inflammation, qui est à l’origine des maladies cardiaques. (567)

Afin d’améliorer la santé cardiaque, l’accent doit être porté sur la réduction de l’inflammation et de l’oxydation par l’alimentation. Il s’agit d’arriver à la cause de la maladie. Votre foie commence à produire du cholestérol comme substance réparatrice de votre corps. Cela se produit parce que l’inflammation et l’oxydation se déroulent dans vos artères. Imaginez vos artères comme des tuyaux dans votre maison. Si votre « tuyau » est endommagé et qu’il y a une fuite, vous devez réparer la zone. Le problème n’est pas le taux de cholestérol élevé. L’inflammation est la cause.

Peut-elle aider à la perte de poids ?

Beaucoup de personnes le pensent. Les triglycérides à chaîne moyenne comme ceux présents dans l’huile de coco sont traités de façon légèrement différente par votre corps que les autres graisses alimentaires. Vous êtes plus susceptible de brûler leurs calories que de les convertir en graisse corporelle.

Néanmoins la noix de coco est riche en calories. Il ne faut pas penser que l’on peut en manger autant que l’on souhaite sans prendre de poids.

Vous aimerez aussi :  Maltodextrine: danger ? Tout ce que vous devez savoir sur la maltodextrine

Quels sont les autres atouts de l’huile de coco ?

On prétend que l’huile de coco peut réduire les pertes de mémoires liées à la maladie d’Alzheimer en fournissant une source d’énergie alternative pour votre cerveau. Mais pour le moment, ce sont simplement des bienfaits potentiels qui n’ont pas été prouvés scientifiquement.

L’huile de coco possède des antioxydants, des composés qui peuvent aider à réduire le risque de maladie. Cependant vous obtiendrez probablement une plus grande quantité d’antioxydant avec des légumes, des fruits et des céréales complètes.

Il existe également du beurre de coco, fabriqué à partir de la chair séchée qui a été mixée et transformée en crème. Il possède plus de fibres que l’huile. La farine de noix de coco est également une bonne option pour la pâtisserie car elle est riche en fibres.

Elle peut également être utilisée en tant que soin hydratant pour la peau (pour les peaux sèches et normales) et soin nourrissant pour les cheveux.

A retenir

Pour protéger votre cœur aujourd’hui, utilisez plus d’herbes dans votre cuisine, mangez des légumes-feuilles amer comme les épinards, le kale, la betterave et assurez-vous d’obtenir des acides gras oméga-3 provenant de viandes nourries à l’herbe et de poissons.

L’huile de coco est-elle bonne pour la santé ? Les graisses saturées provenant de l’huile de noix de coco, du cacao, du ghee et des graisses végétales ne sont probablement pas responsables de maladies cardiaques.
L’huile hydrogénée, les céréales raffinées, le sucre et les aliments transformés sont les plus grands responsables. Vous pouvez ajouter  de l’huile de coco en petites quantités à votre alimentation. Mais mettez l’accent sur les graisses plus saines provenant de légumes, de fruits, de céréales complètes et de protéines maigres.

Si vous voulez un produit avec plus de saveur, cherchez une huile de coco vierge car elle a gardé son goût exotique et elle sera bien meilleure pour la santé.

Crédit photo: wikimedia.org