Ulcère ou Cancer de l’estomac: Hélicobacter Pylori

Il est dit communément que le stress est la cause de l’ulcère de l’estomac ainsi que du cancer de l’estomac. Disons que s’il y contribue grandement en instaurant un climat acide, il en est rarement la raison principale.

Le coupable est une bactérie nommée Hélicobacter pylori. Hélicobacter pylori est une bactérie qui touche la moitié de L’humanité. C’est l’infection bactérienne chronique la plus répandue après la carie dentaire. Elle se transmet par la salive et la matière fécale.

Elle est impliquée dans les pathologies gastriques suivantes :

  • Ulcères duodénaux : 90 %
  • Cancers gastriques : 80 %
  • Ulcères gastriques : 70 %

Mais elle serait associée aussi aux pathologies suivantes :

  • Migraine
  • Maladie de Parkinson
  • Maladie de Alzheimer
  • pathologies cardiovasculaires
  • pathologies immunitaires (asthme, urticaire, anémie,…)

Et paradoxalement elle protègerait de :

Il est possible de savoir si on est porteur d’Hélicobacter pylori en faisant une fibroscopie de l’estomac, un examen des selles ou un test respiratoire.

A noter que pour éradiquer cette bactérie, les antibiotiques classiques sont de moins en moins efficaces.

Pour éviter la contamination par cette bactérie, les plus élémentaires règles d’hygiène doivent être appliquées :

  • On se lave les mains après être allé aux toilettes.
  • On se brosse les dents. (Bien sûr si votre compagne, votre compagnon, est porteur il semble difficile de vous interdire de l’embrasser… Gardez tout de même en mémoire que l’un des principaux vecteurs de transmission est la salive).

Les plantes qui fonctionnent en cas de contamination :

  • L’huile de nigelle – 1 cuillère à soupe au coucher pour un adulte, en cure de 3 mois (il n’existe aucun effet indésirable ni de contre-indications connues)
  • Le gel d’aloe vera en cure de 3 mois (il n’existe aucun effet indésirable ni de contre-indications connues)
  • La réglisse (10 jours par mois maximum en l’absence de contre-indications : INTERDIT avec l’utilisation de médicaments contre l’arythmie, les diurétiques et les corticoïdes, en cas de problèmes cardiaques, d’hypertension artérielle, des maladies du foie ou des reins – consulter voir médecin avant tout traitement)
  • L’huile essentielle de myrte (myrtus communis) – 1 goutte matin, midi et soir sur un support neutre (INTERDIT si moins de 10 ans, femmes enceintes ou allaitantes), 10 jours maximum
  • L’huile essentielle de citron ou orange amère (citrus lemonum ou aurantium) – 1 goutte matin, midi et soir sur un support neutre (INTERDIT si moins de 10 ans, femmes enceintes ou allaitantes), 10 jours maximum
  • L’huile essentielle de menthe poivrée (mentha piperita) – 1 goutte matin, midi et soir sur un support neutre (INTERDIT si moins de 10 ans, femmes enceintes ou allaitantes, problèmes neurologiques), 10 jours maximum
Vous aimerez aussi :  11 bienfaits des graines de chia sur la santé

N’hésitez pas à vous faire accompagner par un naturopathe certifié. Après vous avoir fait passer un bilan de santé complet (via un questionnaire poussé), il sera à même de vous proposer ce qui vous sera le plus adapté.

Prenez soin de vous et portez-vous bien !

Véronique Vauclaire

Naturopathe – 06.75.93.83.83

http://veronique-vauclaire.fr/

 

Mise en garde : Un avis médical est indispensable avant l’application d’un traitement naturel. Seul votre médecin connait vos antécédents médicaux et les interactions que certaines plantes pourraient avoir avec votre traitement. De plus, je ne saurai être tenu responsable d’une mauvaise utilisation des plantes ou produits que j’aurais conseillés.