Les trois Mala en Ayurvéda: Explications

Les mala sont les déchets du corps. Ils ont aussi appelés kitta, qui signifie ‘ce qui doit partir’ [kîta signifie littéralement, un vers, un insecte, ndt].

Les trois mala principaux sont l’urine, les selles, et la sueur. Ces déchets, comme les dosha et les dhâtu, sont composés des cinq éléments.

Les mala secondaires sont les excrétions graisseuses des intestins, le cérumen, les poils et les cheveux, les ongles, les larmes et les menstrues. Les selles, le déchet fondamental du corps, sont le déchet des aliments et des substances excrétées des cellules tissulaires, qui doivent retourner à la Terre et participer à sa fertilité.

Deux éliminations quotidiennes sont essentielles pour une bonne santé. L’urine est le déchet aqueux du corps. Cinq éliminations quotidiennes sont vitales pour une bonne santé. Il faut absorber beaucoup d’eau pour alimenter les fluides corporels. La sueur expulse les déchets des tissus cutanés. L’écoulement normal des mala est obstrué quand les dosha sont accrus ou diminués au-delà ou en deça de leur état naturel.

La thérapie ayurvédique des pancakarma, des cinq actes (méthodes), a pour dessein d’éliminer les dosha en excès du corps. Une fois que les forces fondamentales des dosha sont mises en équilibre, l’élimination des déchets n’est qu’une conséquence incidente.

Vata, le dosha principal impliqué dans la manifestation de la maladie, est responsable de la rétention ou de l’éjection des selles, de l’urine, de la bile, et autres excrétions du corps. Quand des déchets comme le mucus, la bile, l’excès d’eau, et les gaz, restent dans le corps, l’ayurveda préconise l’utilisation éclairée des cinq processus de nettoyage. Pour équilibrer les désordres de Vata, par exemple, des huiles et des décoctions herbales sont utilisées comme lavements.

Vous aimerez aussi :  Lamier blanc: Propriétés, Indications, Mode d'emploi

Les troubles de Pitta sont soignés par une thérapie purgative, et l’excès de Kapha est réduit par une thérapie émétique. Fréquemment, divers huiles et aromes sont utilisés dans la thérapie du massage pour équilibrer, stimuler, ou calmer les dosha. Ces pratiques sont essentielle pour éliminer les blocages, les toxines, la bile, le mucus, etc., du corps.