5 super aliments tendance à suivre pour une bonne santé en 2017

Selon le rapport mondial 2017 de Mintel sur les aliments et les boissons, les régimes alimentaires à base de plantes devraient exploser cette année, ce qui est logique, étant donné que le véganisme a connu une croissance stupéfiante de 360% au cours de la dernière décennie.

Alimentation et intelligence artificielle

La start-up chilienne The Not Company utilise déjà l’Intelligence Artificielle (IA) pour développer des alternatives végétales aux produits animaux, y compris le lait, le fromage, la mayonnaise et les œufs. Selon l’entreprise, son algorithme IA «comprend les liens moléculaires entre la nourriture et la perception humaine du goût et de la texture», conduisant à des produits tels que le NotMilk, fabriqués avec des amandes, pois, riz, noix, lin, coco et vanille.

Mais même s’il a un goût authentique, quel est son effet nutritionnel?

Nous allons voir l’émergence d’un nouveau groupe d’édulcorants avec des avantages secondaires, mais des gros inconvénients:
«Nous pouvons être en mesure de reproduire les textures et les formes des aliments par l’Intelligence Artificielle, mais nous ne pouvons pas reproduire la fonction de cette nourriture dans le corps», explique Tim Spector, professeur de génétique moléculaire au King’s College de Londres et auteur de The Diet Myth: La science derrière ce que nous mangeons.

« Par exemple, le lactose dans le lait contiendra des bactéries qui nourrissent votre flore intestinale, qui ne peut pas être reproduit avec l’AI. »

Compléments de cassis

Les 12 derniers mois nous avons pu constaté une augmentation mondiale de la consommation de betterave, poussée par ses avantages pour les muscles et réduction de la graisse, grâce à sa teneur en oxyde nitrique. Maintenant, le cassis est placé au centre de la scène pour des raisons similaires. Riche en antioxydants connus sous le nom d’anthocyanines, le cassis est très demandé pour ses effets sur la récupération musculaire, les performances et la combustion des graisses. Des études universitaires ont testé l’extrait de cassis néo-zélandais, pris sous forme de supplément pour une dose concentrée, et montré qu’il peut augmenter la perte de graisse jusqu’à près de 30%. Il peut également dilater les vaisseaux sanguins du corps, ce qui entraîne jusqu’à 20%d’augmentation du flux sanguin et une meilleures délivrabilité des nutriments et de l’oxygène aux cellules.

Curranz est un nouveau supplément de cassis composés de 35% d’anthocyanine, donc une forme concentrée de cassis. Nous l’avons testé pour la douleur musculaire après l’exercice pendant six semaines et n’avons éprouvé aucune douleur musculaire après l’haltérophilie, un phénomène anti-inflammatoire des composés anthocyanine.

Vous aimerez aussi :  9 bienfaits du kéfir sur la santé scientifiquement prouvés

Édulcorants multi-tâches

Les édulcorants obtiennent un mauvais score- et ce pour une bonne raison. Les versions artificiellement créées comme le sucralose et la saccharine sont fabriqués avec des produits chimiques qui peuvent avoir de tels effets secondaires indésirables que vous seriez tentés de revenir au sucre à l’ancienne. Mais nous allons voir l’émergence d’un nouveau groupe d’édulcorants avec des avantages secondaires, agissant comme des prébiotiques, l’alimentation des bonnes bactéries dans l’intestin.

Prenez l’inuline, que l’on retrouve généralement dans les pois chiches, la racine de chicorée, les bananes, les asperges et les lentilles; Sa forme concentrée est maintenant utilisée comme un édulcorant doux mais nutritionnellement riche. L' »Inuline est à seulement 0,1 en indice de douceur par rapport au sucre, qui est de 1, donc elle ne dispose que d’un dixième de sa douceur », déclare le scientifique nutritionnel Rick Hay.

« Mais ce qui est passionnant à ce sujet, c’est qu’il a également été démontré dans des études scientifiques fiables qu’elle pouvait aider à réduire la graisse de l’estomac. »

L’inuline est riche en amidon à haute résistance, explique-t-il, ce qui lui donne cet effet sur la graisse viscérale. Une étude randomisée contrôlée publiée en octobre 2015 sur 44 sujets a révélé qu’après 18 semaines, les deux groupes avaient perdu cinq pour cent de leur poids corporel à la semaine 9, mais ceux qui se complétaient avec l’inuline (qui est disponible sous forme de poudre ou ajouté aux poudres de protéines) a perdu plus de poids entre les semaines 9 et 18 que les autres.

Super sels

Lors du récent Food Matters Live, qui montre les tendances alimentaires, le sel semblait être passé de mauvais pour la santé à sain. Mais pas n’importe quel sel. « Le sel de table est basé sur le sodium, qui tire l’eau dans les vaisseaux sanguins, augmentant ainsi la pression artérielle et le risque subséquent d’accident vasculaire cérébral».

Mais les nouvelles sortes de sel contiennent moins de sodium et plus de minéraux dont le corps pourrait tirer bénéfice. Par exemple, les nouveaux sels du désert d’Afrique du Sud tels que Oryx (disponibles en ligne) ont environ 35% de sodium en moins, tout comme les sels de roche de l’Himalaya. Ce qui rend ces nouveaux sels plus attrayants, c’est qu’ils ont vraiment le goût de sel, ils sont faibles en sodium et en raison de leur texture plus dure, ils plus granulés et vous avez tendance à en utiliser moins. De plus, «en raison de leur nature moins transformée, les minéraux qui se produisent naturellement dans le sel, comme le magnésium, le zinc et le potassium, ont tendance à être plus biodisponibles.

Vous aimerez aussi :  Boire de l'eau citronnée, quels avantages pour la santé?

Cinq superaliments à suivre de près cette année 2017

1. Baies de Maqui

Ces baies chiliennes, riches en vitamine C et antioxydants anthocyanes associés à l’anti-vieillissement, ont un goût un peu amer, mais viennent apporter de nombreux bénéfices nutritionnels. Vous pouvez les acheter sous forme de poudre concentrée (sur Amazon) – ou les obtenir cru dans certaines boutiques.

2. Graines de pastèque

Oubliées les graines de citrouille et chia, les graines de pastèque seront partout en 2017. Des marques comme Mello les assèchent et les aromatisent naturellement: piment doux, rôti ou légèrement salé.

3. Champignons Chaga

2017: l’année des champignons chaga?
Amèr et piquant, le chaga se veut être le roi des champignons médicinaux, stimulant le système immunitaire avec des propriétés antimicrobiennes et antioxydantes. Le thé est vraiment cher mais vous pourrez trouver une forme concentrée de poudre telle que des herbes d’Indigo, plus accessible.

4. Huiles de noix

Les beurres de noix étaient déjà bien présents en 2016, mais maintenant une nouvelle sorte d’huiles de noix pressées à froid vient de faire son apparition, des huiles d’amande à noix de cajou, noix à noisette. Elles sont piquantes et fortes, alors vous avez seulement besoin de les utiliser avec parcimonie, cru, car la cuisson pourrait endommager la graisse.

5. Graisses d’algues

Jusqu’à récemment, les végétariens et les végétaliens qui voulaient prendre des compléments d’acides gras oméga-3 essentiels avaient peu d’options en dehors des graines de lin. Mais elles ne fournissaient pas d’oméga-3 connus sous le nom d’EPA et de DHA, que l’on trouve uniquement dans les poissons gras et non fabriqués par le corps, d’où leur nom: les acides gras essentiels. Les algues, d’autre part, sont riches de ces substances, ce qui en fait une source oméga-3 importante pour ceux qui veulent évitent les produits d’origine animale.