Prévention mal de dos: le meilleur traitement

Prévention mal de dos: un enjeu de santé publique:
On estime que 27% des femmes et 32% des hommes sont touchés par les douleurs chroniques au dos (Source: Inserm), et c’est l’une des principales raisons de visites chez le médecin.
En France, le mal de dos est la première cause d’invalidité avant 45 ans, il coûte chaque année 7 à 9 milliards de francs à la Sécurité sociale et 80 % de la population en souffre à l’un ou l’autre moment de sa vie. (Source: Caducee.net)

Le mal de dos a de nombreuses causes.
Les causes les plus communes qui ne sont pas liées à un traumatisme sont: une mauvaise posture, un poids excessif, une mauvaise configuration du plan de travail/bureau, le manque d’exercice et une flexibilité limitée. Heureusement, bon nombre d’entre de ces causes sont évitables et traitables.

Selon la cause, la douleur dorsale peut se produire dans différentes zones du dos et infliger différents types et degrés de douleur. Certains patients éprouvent une douleur sourde occasionnelle, tandis que d’autres souffrent d’une douleur atroce constante qui rend même les mouvements les plus simples difficiles. De toute façon, les maux de dos peut freiner voir bloquer les activités quotidiennes normales.

Pour réduire le risque de maux de dos, les patients doivent comprendre ce qui provoque une tension inutile sur le dos. Une fois que les patients comprennent les causes, ils peuvent modifier leurs modes de vie et leurs activités pour prévenir ou éliminer les maux de dos.

Les patients peuvent également consulter leur ostéopathe pour regarder au-delà de leurs symptômes, comprendre comment le mode de vie et les facteurs environnementaux affectent le bien-être. Ils écoutent et collaborent avec vous pour aider à prévenir les blessures et encourager la tendance naturelle de votre corps à l’auto-guérison.

Vous aimerez aussi :  6 conseils pour utiliser un bureau ajustable

Conseils pour minimiser les maux de dos
Voici quelques conseils de prévention mal de dos :

Écoutez votre corps et évitez la douleur pendant un exercice ou des activités.

Configurez votre travail/bureau à domicile de manière ergonomique.

Utilisez un petit soutien lombaire au niveau de la taille en position assise, les pieds à plat sur le sol avec les genoux à un angle de 90 degrés. Le milieu de l’écran d’ordinateur devrait être au niveau des yeux.

Levez-vous et déplacez vous.

Ne vous asseyez pas pendant plus d’une heure sans faire de pause. Prenez une minute à chaque heure pour étirer une autre partie de votre corps.

Utilisez une bonne mécanique corporelle lorsque vous bougez des objets.

Évitez de vous plier au niveau de la taille pour ramasser des objets; utilisez vos jambes – jamais votre dos.
Si vous devez effectuer un travail manuel lourd, prenez des pauses fréquentes, et étirez vous tout au long de la journée.

Prenez le temps de vous étirer tous les jours.

Si votre cou et vos ischio-jambiers sont tendus, ils mettront également une pression inutile sur le dos. Assurez-vous de bien d’étirer toutes les zones du corps.

Des exercices de stretching postural vont vous permettre de retrouver une bonne posture

Pensez aussi à travailler vos muscles abdominaux et vos lombaires de manière équilibrée.

Si vous re-commencer un exercice ou une activité régulière

Commencez sans charge ou à charge légère et allez y lentement. Regardez comment votre corps s’adapte avant d’augmenter l’intensité.

Si des mesures préventives n’empêchent pas les maux de dos, ou si votre état s’aggrave, une visite chez le médecin ou l’ostéopathe est nécessaire. Après vous avoir examiné, votre ostéopathe pourra déterminer quelles formes de traitement ou d’exercices peuvent être nécessaires.

Vous aimerez aussi :  Quelle différence entre protrusion, hernie discale et protubérance: Symptômes et traitements

Et voici quelques exercices d’étirement proposés par le ministère de la santé:

exercices etirement

exercices etirement