Mal de tête: Symptômes, Prévention, Traitement

Le mal de tête est sans doute l’affec­tion la plus largement répandue, celle que tout être humain a eu un jour l’occasion d’éprouver.

Le mal de tête traduit souvent une reaction de l’organisme devant une certaine condition mentale. Dans l’im­mense majorité des cas, cependant, il est sans signification importante ou dura­ble. Les seuls maux de tête véritablement graves sont ceux dus à une tumeur cérébrale – mais ce sont aussi les moins répandus – ou à l’hypertension artérielle.

Mal de tête dû à la tension nerveuse: 

Le mal de tête dû à la tension nerveuse est généralement lié à l’exis­tence d’un événement désagréable ou préoccupant, source d’une anxiété chro­nique. 11 peut être passager ou s’installer de façon durable. Ce mal de tête est souvent causé par l’inquiétude, par la tension résultant, par exemple, de lon­gues heures de conduite automobile ou de travail intensif dans un bureau. Entre un tiers et la moitié des maux de tête appartiennent à ce groupe.

Danger : Aucun.

Mal de tête Symptômes :

Le mal de tête est générale­ment précédé de signes annonciateurs : troubles visuels, fatigue, nausée, fai­blesse générale. Il peut débuter en un endroit nettement localisé, puis se géné­raliser à tout le crâne. La douleur est continue ou pulsatile, en battements. Habituellement elle n’est pas très sévère, donnant simplement la sensation d’avoir la tête comprimée par un chapeau trop petit.

Le mal de tête peut durer de quelques minutes à plusieurs heures, parfois se prolonger pendant des semaines. Du­rant la crise, les muscles de la mâchoire, des tempes et de la nuque sont souvent contractés, avec pour conséquence une sensibilité accrue dans les régions où ils se rattachent au crâne.

Vous aimerez aussi :  Gaz dans l'organisme

Des perturbations émotives ou un surcroît d’anxiété font empirer la crise. Le patient manifeste de l’appréhension et paraît souvent déprimé.

Traitement : Application de compresses chaudes, massages du cou et suppres­sion, si possible, de la cause de l’anxiété. Le traitement le plus salutaire est un changement d’activité. En cas de mal de tête intervenant après un travail sédentaire prolongé, le mieux est de sortir à l’air libre, faire un peu de marche à pied ou de footing, ou tout autre exercice physique qui détendra le corps.

Mal de tête Prévention :

Le corps a des limites, que l’on ne peut toujours dépasser impunément.

Découvrez aussi: