Le lavement ayurvédique pour retrouver la santé

Comme mesure purificatrice, le lavement ayurvédique est l’un des instruments thérapeutiques les plus efficaces pour maintenir l’équilibre des dosha. Il allège vâta, apaise pitta et expulse kapha qui est resté coincé dans le côlon.

Les lavements sont administrés selon la constitution, l’âge, la saison, et les dosha aggravés, ou comme simples purificateurs internes, à n’importe quel moment. lis peuvent être administrés sur une base hebdomadaire.

Une purge intestinale naturelle qui doit être encadrée

Des gens prennent des lavements sans aucune aide, mais il est conseillé d’apprendre d’abord auprès d’un médecin qualifié, avant de pratiquer seul(e). Les lavements non seulement empêchent les maladies de s’enraciner dans le corps, mais ils agissent aussi comme une thérapie pour les maladies anciennes ou nouvelles, qui peuvent gêner le bon fonctionnement du corps, comme les douleurs articulaires, les perturbations gastro-intestinales, et beaucoup de maladies dues aux dosha viciés.

En tant que thérapie de purification, un lavement est comparé à la façon dont le soleil opère. Selon l’Ayurveda, de même que le soleil peut envoyer l’humidité de la terre dans le ciel, ainsi, un lavement capture les impuretés de la plante des pieds à la tête, via le côlon. Appliquée correctement, cette thérapie est sans égale, pour ce qui est de l’efficacité à équilibrer les perturbations du corps.

Vous aimerez aussi :  Comment préparer les légumes en Ayurvéda