Fatigue des yeux: que faire? causes, symptômes et 7 traitements naturels

Focus sur la fatigue visuelle

La fatigue oculaire – également appelée fatigue visuelle ou fatigue des yeux – est aujourd’hui  plus que jamais considérée comme un problème .

Pourquoi cela ? Avec plus de temps passé à regarder des écrans électroniques tous les jours (tels que les téléphones ou les ordinateurs), et en passant moins de temps à reposer nos yeux, nous éprouvons une fatigue visuelle.

Une étude de 2016 publiée dans le Journal of Physical Therapy Science rapporte que «De nos jours, les étudiants universitaires sont facilement exposés à une fatigue oculaire accélérée en tant qu’utilisateurs fréquents d’écrans d’ordinateur. La fatigue oculaire est une plainte fréquente due à l’utilisation de l’ordinateur à des fins académiques ou récréatives et pour les réseaux sociaux « .

Les chercheurs ont constaté que la tension oculaire était principalement influencée par des facteurs tels que «l’éclairage artificiel ou insuffisant, l’observation prolongée des écrans visuels, une mauvaise alimentation, une inefficacité musculaire des yeux due à des heures de travail prolongées et des études universitaires, des tensions psychosociales et émotionnelles et le vieillissement» (1)

Quelles sont les façons de soulager des symptômes comme la sécheresse, l’irritation, la rougeur et la diminution de l’acuité visuelle? Il faut faire des pauses et des exercices pratiques. Il est également important de prendre soin de vos yeux à mesure que vous vieillissez en gérant le stress et en ayant une alimentation riche en nutriments.

Qu’est-ce que la fatigue des yeux ?

La fatigue oculaire affecte les muscles et les nerfs des yeux. On l’appelle aussi asthénopie. (2)

Avec la fatigue oculaire, les minuscules muscles et les nerfs des yeux deviennent trop solicités, stressés et fatigués. Contrairement à d’autres troubles de l’œil, la fatigue oculaire peut se développer chez des personnes sans antécédents médicaux ou génétiques de problèmes oculaires. Cela peut aussi se produire à un jeune âge. Pour la plupart des gens, les symptômes comprennent des maux de tête, des problèmes de concentration, des douleurs dans les yeux et autour, et même de l’irritabilité.

Vous ne saviez pas que vos yeux pouvaient devenir « fatigués »?  Lire des textes et suivre des objets en mouvement  représentent beaucoup de travail. Pendant toute la journée, une grande variété d’informations visuelles est perçue par les yeux. Nos yeux sont sensibles à des choses comme une trop grande exposition à la lumière, un manque de sommeil, des déficiences en éléments nutritifs, des tensions musculaires et des polluants environnementaux.

Fatigue oculaire: Signes et symptômes courants

Les symptômes suivants peuvent être un signe de fatigue oculaire: (3)

  • Les sensations brûlantes dans les yeux.
  • Sensation de lourdeur dans le front et autour de l’orbite
  • Développer des maux de tête derrière les yeux, entre les yeux (au centre du front) ou sur les côtés des yeux. Les migraines oculaires ont tendance à causer des douleurs moins sévères que les migraines avec aura. Mais elles provoquent des troubles visuels temporaires qui peuvent affecter un ou les deux yeux. (4).
  • Rougeur dans les yeux et signes d’irritation ou d’inflammation, tels que la sécheresse des yeux ou les yeux vitreux
  • La douleur autour des yeux qui tend à empirer au fur et à mesure que le jour se passe, mais disparaît habituellement avec le repos.
  • Diminution des symptômes les jours où vous ne passez pas beaucoup de temps à lire, à l’ordinateur ou à effectuer des travaux impliquant une attention particulière.
  • Difficulté à se concentrer en raison de la tension, ou souffrir de brouillard cérébral.
  • Dans les cas graves, une mauvaise acuité visuelle, une vision floue ou une  diplopie peuvent se produire.

 

Fatigue oculaire: Causes et facteurs de risque

La sollicitation intense des yeux notamment beaucoup de concentration ou d’exposition aux lumières vives provoque une fatigue oculaire.  Voici certains comportements et situations qui mettent beaucoup de pression sur les yeux : la lecture (en particulier un petit texte dans un faible éclairage, ou lire un petit texte qui est loin), l’écriture, la conduite, les messages textuels sur votre téléphone, la saisie sur un ordinateur, regarder la télévision, jouer à des jeux vidéo ou regarder directement le soleil.

Les facteurs de risque de développer la fatigue oculaire comprennent généralement :

  •   De nombreuses heures passées sur des écrans électroniques, artificiellement éclairés. Cela comprend l’utilisation d’ordinateurs personnels au travail ou à la maison, ainsi que des téléphones, des tablettes ou des télévisions. Un pourcentage élevé de la lumière qui sort de ces appareils est la « lumière bleue ». Cette lumière a été associée à des problèmes comme la douleur dans les yeux, les maux de tête et les problèmes de sommeil lorsqu’ils sont utilisés près du coucher. On estime aujourd’hui que les «symptômes de l’œil liés à l’informatique» peuvent être responsables de 10 millions de visites d’ophtalmologue par an aux États-Unis seulement! (5)
  •  Passer beaucoup de temps à jouer à des jeux vidéo, soit sur l’ordinateur, soit sur un téléviseur. C’est une cause croissante de fatigue oculaire chez les enfants et les adolescents.
  • Constamment regarder les espaces ou les objets qui sont très proches de nos yeux, plutôt que ceux qui sont plus loin. En mettant l’accent sur des distances proches, par exemple, lorsque nous lisons un petit texte sur un périphérique a à peine 30 cm notre visage, les yeux sont beaucoup sollicités. Nos yeux préfèrent regarder loin et pendant plus d’heures de la journée plutôt que de se concentrer sur des objets qui sont petits et placés trop près des yeux.
  • Avoir un problème de vision ou une affection oculaire qui éprouvent déjà les yeux. Par exemple, porter des lentilles de contact ou des lunettes ou une myopie et une hypermétropie ou avoir un astigmatisme. Il s’agit d’un facteur de risque plus important si la condition n’est pas traitée correctement, ce qui se traduit par du strabisme fréquent.
  • Passer beaucoup de temps au soleil sans porter de lunettes de soleil ou un chapeau.
  • Être très fatigué, épuisé ou stressé de façon chronique.
Vous aimerez aussi :  3 conseils pour trouver un bon hypnotherapeute à Paris

Traitements classiques pour la fatigue des yeux

Si vous choisissez de visiter un ophtalmologiste pour vos symptômes douloureux de  fatigue oculaire, ils commenceront vraisemblablement en vous évaluant pour trouver la cause sous-jacente de votre douleur. Certains problèmes de vision sous-jacents, tels que l’erreur de réfraction ou la myopie non traitée, peuvent contribuer aux symptômes et devraient être traités. Votre professionnel des soins des yeux aidera à corriger votre vision et à réduire le strabisme en utilisant des méthodes comme des lunettes ou des lentilles de contact. Respectez les examens de la vue réguliers au moins une fois tous les deux ans (ou chaque année si vous avez besoin d’une prescription), surtout à mesure que vous vieillissez. Parlez à votre médecin au sujet des changements de vision ou de symptômes forts tels que les migraines.

Certaines des méthodes que les médecins utilisent généralement pour traiter les symptômes de la fatigue oculaire comprennent :

  • Encouragement à faire des pauses avec les appareils électroniques et la lecture.
  • Si nécessaire, modifiez votre environnement habituel, votre mode de vie et vos habitudes de travail pour reposer vos yeux
  • Si vous avez une sécheresse oculaire ou des problèmes de clignement, votre médecin pourrait recommander également l’utilisation de larmes artificielles. Cela peut remuer les yeux, mais généralement ne résoudra pas le problème sous-jacent. Recherchez des types de larmes artificielles sans conservateurs et essayez de ne les utiliser que lorsque cela est totalement nécessaire, pas plus de 3-4 fois par jour.
  • Vous enseignez des exercices d’oeil (décrit ci-dessous).
  • Votre médecin peut recommander des traitements naturels. Ceux-ci pourraient inclure: un programme de yoga, une respiration, des exercices conjoints, des exercices de nettoyage visuels et une relaxation afin de réduire la tension entourant les yeux et la tête. (6)

Fatigue des yeux: que faire ?

7 traitements naturels pour la fatigue oculaire

1. Faites une pause avec les appareils électroniques

Selon Eye Health Web, la raison la plus fréquente pour les yeux fatigués est le Syndrome de la vision informatique. Ceci est causé par l’utilisation d’un ordinateur pendant une longue période. (7) Essayez de faire des pauses régulièrement quand vous travaillez sur un ordinateur, quand vous regardez votre téléphone, quand vous lisez ou vous concentrer sur d’autres objets proches. Prenez du temps régulièrement tout au long de votre journée pour cligner des yeux et simplement fermer les yeux pendant quelques instants. Assurez-vous de prendre des pauses pour aller chercher de l’eau, éloignez-vous de votre bureau en vous levant et en vous étirant. Faites une petite promenade à l’extérieur, déplacez-vous dans votre maison ou faites une courte méditation (ou faites une sieste!). Ou, participez à toute autre activité apaisante qui vous permet d’adoucir votre attention, de déstresser pendant quelques minutes et de retrouver la concentration.

2. Essayez des exercices apaisants pour les yeux

Les étudiants et les adultes qui passent beaucoup de temps à travailler sur l’ordinateur et à lire sont exposés à des plus grands risques  de fatigue oculaire. Des étudiants en  études d’infirmiers de premier cycle ont effectué des «exercices d’oeil yogique» pendant une période de 8 semaines pour une étude sur la façon de réduire les symptômes de la fatigue oculaire. Ils ont connu des améliorations significatives par rapport à un groupe témoin. L’étude portait sur le «groupe d’exercices pour les yeux»  avec des exercices de yoga pour les yeux pendant 60 minutes, deux jours par semaine, pour un total de 8 semaines.

Après avoir comparé les signes et les symptômes de la fatigue oculaire (qui comprenait des yeux fatigués, des yeux douloureux, des yeux irrités, des yeux aqueux, des yeux secs et des yeux chauds / brûlants), le groupe d’exercices avait une diminution significative des scores de fatigue oculaire par rapport au groupe témoin (8) Alors que 60 minutes d’exercices oculaires plusieurs fois par semaine peuvent sembler trop, vous pouvez bénéficier de pratiques similaires en moins de temps en suivant quelques-uns de ces conseils :

  • Essayez de « palmer » les yeux. Cela détend et revitalise les muscles de l’œil. Il stimule également la circulation de l’humeur aqueuse. C’est le liquide qui court entre la cornée et la lentille de l’œil.
  •  Effectuez régulièrement des exercices clignotants. Le réflexe clignotant induit la relaxation des muscles de l’œil et lubrifie les yeux (surtout si vous portez des lentilles de contact).
  • Essayez de regarder de côté. Prenez quelques minutes pour vous concentrer sur les objets situés à la périphérie de votre champ visuel. Cela détend les muscles tendus par la lecture constante et à force de regarder des choses trop proches. La combinaison   de la vision vers l’avant et latérale améliore la coordination des muscles médian et latéral.
  • Faites des cercles avec vos yeux. La visualisation rotative rétablit l’équilibre dans les muscles entourant les yeux et améliore la coordination des yeux en travaillant ensemble.
  • Regardez vers le haut et vers le bas. Cela aide à équilibrer les muscles du globe oculaire supérieur et inférieur.
  • Essayez de regarder le bout de votre nez. Cela aidera le pouvoir de focalisation des muscles de l’œil et la gamme des mouvements dans les orbites.
  • Consultez un médecin pour corriger le strabisme si vous le faites trop souvent. Le strabisme récurent peut entraîner des tensions et des maux de tête.

3. Protégez vos yeux du soleil

L’exposition aux rayons UV ou à la lumière bleue à partir de dispositifs électroniques, peut empirer la fatigue oculaire et les symptômes comme les maux de tête. Portez des lunettes de soleil ou un chapeau pendant que votre visage est au soleil pour protéger vos yeux (bonus: cela aide également à prévenir les rides, la décoloration de la peau et, lorsque couplé avec un bon sommeil, des poches sous vos yeux!). Essayez de ne pas regarder directement dans le soleil. Restez hors de la lumière directe du soleil pendant les heures de pointe le jour où les symptômes sont mauvais (généralement entre 10 h et 15 heures, surtout en été).

Vous aimerez aussi :  Comment gérer le stress au naturel ?

4. Augmenter la quantité de lumière dans la pièce lors de la lecture

Essayer de se concentrer dans des situations de faible luminosité telles que la lecture ou le visionnage de télévision dans une chambre faiblement éclairée, ajoute du stress aux yeux. Pendant le travail et la lecture, augmentez la quantité de lumière afin que vos yeux aient plus de temps à créer des objets.

5. Essayez d’écouter plutôt que de lire

Si vous passez beaucoup de temps à lire votre ordinateur, votre téléphone ou votre tablette, essayez d’écouter des vidéos ou des livres audio à la place. Cela donne à vos yeux une pause. Il est fréquent de passer 8 à 9 heures au travail chaque jour en lisant des petits caractères sur l’ordinateur ou des papiers. Pour ensuite, rentrer à la maison et compléter cela avec plus d’utilisation de l’ordinateur, la lecture de tablette ou de visionnage la télévision. Pour réduire le besoin concentration, commutez l’écoute des livres sur bande; Écouter de la musique ou de la vidéo de votre téléphone; Et essayez de donner une pause aux yeux en vous reposant et en les fermant plus souvent.

6. Obtenez assez de sommeil et de repos
Les muscles de vos yeux peuvent devenir plus fatigués, secs et douloureux si votre corps entier est déjà privé de sommeil et épuisé. Pour éviter de se sentir trop fatigué, cherchez à dormir suffisamment chaque nuit. La plupart des adultes ont besoin d’environ 7 à 9 heures. Les aides naturelles au sommeil qui peuvent vous aider à vous reposer complètement incluent les huiles essentielles, baisser la température dans votre chambre et changer votre position de sommeil. Si vous dormez dans un environnement sec (comme une chambre chaude et sèche qui manque d’humidité), vous pouvez également essayer d’utiliser un humidificateur pour garder les yeux humides.

7. Gardez vos yeux en bonne santé

Réduire les niveaux d’inflammation dans le corps et garder vos yeux en bonne santé à mesure que vous vieillissez peut empêcher les symptômes de la fatigue oculaire d’empirer ou de devenir un problème plus grave. Certaines des raisons pour lesquelles les douleurs visuelles et les problèmes visuels peuvent progresser peuvent inclure: (9)

  • Un régime alimentaire pauvre qui  peut causer une inflammation ou des problèmes de santé tels que le diabète, les changements de pression sanguine, etc.
  • Beaucoup de tension musculaire due au stress chronique.
  • D’autres facteurs qui provoquent une inflammation et un vieillissement accéléré, comme un mode de vie sédentaire, la toxicité, la consommation de drogues ou le tabagisme, etc.
  •  Manque de nutriments dans les vitamines clés, les minéraux et les antioxydants qui soutiennent la santé des yeux.Assurez-vous de prendre soin de vos yeux en mangeant un régime nutritif dense, en faisant suffisamment d’activité physique et en gérant le stress. Les vitamines pour les yeux sains comprennent spécifiquement ceux mentionnés ci-dessous. Autres éléments nutritifs:
  • La lutéine et la zéaxanthine.
  • Les antioxydants comme la vitamine C, la vitamine E et la vitamine A.
  • D’autres antioxydants comme les caroténoïdes, le lycopène, la glucosamine, etc.
  • Certains des meilleurs aliments qui fournissent ces vitamines oculaires et antioxydants comprennent des aliments végétaux qui sont profondément colorés, tels que les carottes, les légumes-feuilles, les légumes crucifères, les agrumes, les patates douces, les haricots verts, les œufs, les baies, la papaye, la mangue, le kiwi , Le melon, la goyave, le maïs, les poivrons rouges et les pois. D’autres aliments destinés à favoriser la santé des yeux sont les fruits de mer capturés à l’état sauvage, la viande nourrie à l’herbe, le bouillon d’os et la volaille à pâturage. (10)
  •  D’autres nutriments trouvés dans ces aliments comprennent des acides gras anti-inflammatoires oméga-3 ( qui peuvent également être obtenus à partir de suppléments d’huile de poisson) et de zinc.

Précautions concernant la fatigue oculaire

La plupart du temps, la fatigue oculaire n’est pas très grave. Mais, les symptômes qui accompagnent la fatigue oculaire peuvent parfois être un signe d’une affection plus profonde. Si vous rencontrez des maux de tête persistants ou des migraines, beaucoup d’anomalie oculaire qui interfèrent avec votre capacité à bien voir, ou d’autres problèmes, comme les taches et / ou la diplopie, allez voir un ophtalmologiste pour une évaluation. Ceci est particulièrement important si vous êtes diabétique, âgé de plus de 40 ans ou si vous avez des antécédents de trouble de la vision dans votre famille.  Tout cela vous mène à un risque accru de développer de sérieux problèmes de vision.

Récapitulatifs sur la fatigue visuelle

  • La fatigue visuelle, également appelée fatigue des yeux ou asthénopie, est une situation très fréquente. Elle provoque des symptômes comme les yeux fatigués, la douleur dans les yeux ou à proximité, les maux de tête, les changements visuels, la sécheresse et la rougeur.
  • Les causes de la fatigue oculaire incluent trop de temps consacré aux dispositifs électroniques ou à la lecture, des problèmes de vision non corrigés, des tensions musculaires, des niveaux élevés d’inflammation et de stress.
  • Une combinaison de remèdes naturels, comme la limitation des temps d’écran, des exercices pour les yeux, protéger les yeux de trop de lumière du soleil, le yoga et la réduction de l’inflammation réduisent les symptômes de la fatigue oculaire.

 

Source : draxe.com

Crédit : pixabay.com