Les bienfaits du rooibos, une infusion riche en antioxydants

Le rooibos est une infusion de plus en plus populaire en raison de ses nombreux bienfaits. Elle est réalisée à partir des feuilles du rooibos, arbuste originaire d’Afrique du Sud.

Plusieurs vertus médicinales lui sont prêtées : l’infusion serait bonne pour les os, pour la prévention des maladies cardio vasculaires, les affections cutanées (notamment l’eczéma) et bien plus encore. Vous trouverez dans cet article 5 bienfaits du rooibos ainsi que les potentiels effets indésirables.

Qu’est-ce que le Rooibos ?

L’infusion de Rooibos est parfois appelée abusivement thé rouge pour des raisons marketing. Le véritable thé rouge est originaire de Chine et est appelé en occident thé noir.

Par ailleurs le roiboos n’est pas de la famille des thés (camélia) mais des genêts.

L’infusion est fabriquée à partir de feuilles d’un arbuste appelé Aspalathus linearis, généralement cultivé sur la côte ouest de l’Afrique du Sud (1).

Le rooibos est certes une infusion à base de plantes mais elle n’est aucunement liée au thé vert ou au thé noir.

Les rooibos traditionnels sont créés en fermentant les feuilles, ce qui les transforme en couleur rouge-marron. Des rooibos verts sont également disponibles, ceux-là ne sont pas fermentés. Il a tendance à être plus cher et a une saveur plus herbacée que la version traditionnelle du thé (2).

Un bonus supplémentaire de la variété verte est qu’elle contient des niveaux plus élevés d’antioxydants par rapport à la variété rouge traditionnelle (3).

Le rooibos est toutefois généralement consommé de la même façon que le thé noir. Certaines personnes aiment ajouter du lait et du sucre.

Plus récemment, le thé glacé, les espressos, les lattes et les cappuccinos faits à partir de rooibos  ont été introduits dans certains pays.

Contrairement à certaines allégations, le rooibos ne constitue pas une bonne source de vitamines ou de minéraux, à l’exception du cuivre et du fluorure (4).

Cependant, il possède des propriétés antioxydantes puissantes, qui peuvent présenter des bienfaits pour la santé.

Bienfaits du rooibos

1. Sans caféine

La caféine est un stimulant naturel dans le thé noir et le thé vert.

Elle peut même avoir des effets positifs sur la performance sportive, la concentration et l’humeur  (5).

Nous rappelons que consommer des quantités modérées de caféine est en général sans danger, cependant, il a été démontré qu’une consommation excessive de caféine pouvait donner lieu à des palpitations cardiaques, à de l’anxiété, à des problèmes de sommeil et à des maux de tête (5).

Il est donc courant que certaines personnes choisissent d’éviter ou de limiter l’apport en caféine.

Hors, le rooibos est naturellement sans caféine, et c’est donc une excellente alternative au thé noir ou au thé vert (6).

Il possède un autre atout : il présente des faibles taux de tanin bas par rapport au thé noir ou au thé vert.

Enfin, contrairement au thé noir et, dans une moindre mesure au thé vert, le rooibos  ne contiennent pas d’acide oxalique.

Consommer de grandes quantités d’acide oxalique peut augmenter votre risque de calculs rénaux. Cela signifie que le rooibos est une bonne option pour toute personne souffrant de problèmes rénaux.

2. Il est riche en antioxydants

Le rooibos a gagné en popularité en partie grâce à ses taux élevés d’antioxydants. Ceux-ci comprennent l’aspalathine et la quercétine  (7, 8).

Ils peuvent aider à protéger les cellules contre les dommages causés par les radicaux libres.

Vous aimerez aussi :  Phobie infantile: Comment la sophrologie peut vous aider

Sur le long terme, leurs effets peuvent aider à réduire le risque de maladie notamment les maladies cardiaques et le cancer (9).

Il a été prouvé que boire du rooibos peut augmenter les taux d’antioxydants dans le corps.

Cependant, cette augmentation constatée a été faible et elle ne dure très longtemps.

Une étude portant sur 15 personnes (échantillon faible) a révélé que les taux d’antioxydants dans le sang ont augmenté de 2,9% lorsque les participants ont bu la variété de rooibos et 6,6% lorsqu’ils ont bu la variété verte.

Cette augmentation a duré cinq heures après que les participants aient bu 500 ml d’infusion préparée avec 750 mg de feuilles de rooibos (10).

Cependant, une autre étude portant sur 12 hommes en bonne santé a révélé que boire du rooibos n’avait aucun effet sur les taux d’antioxydants dans le sang par rapport au thé ordinaire (11).

C’est peut-être parce que les antioxydants présents dans le rooibos sont de courte durée ou absorbés de manière inefficace dans le corps (11, 12).

3. Boire du rooibos peut avoir des bienfaits pour les personnes présentant des risques de maladie cardiaque

Les antioxydants que l’on retrouve dans le thé ou dans les infusions sont souvent associés à une bonne santé cardiaque (13).

Cela peut se produire de différentes façons (14).

Tout d’abord, boire du rooibos peut présenter des effets bénéfiques sur la tension artérielle en inhibant l’enzyme de conversion de l’angiotensine (ECA) (15).

L’ECA  augmente indirectement la tension artérielle en provoquant la contraction des vaisseaux sanguins.

Une étude portant sur 17 personnes a révélé que la consommation de rooibos entraînait une inhibition de l’activité ACE 30 à 60 minutes après que les participants aient bu du thé (15).

Cependant, cela ne s’est pas traduit par des modifications de la tension artérielle.

Il existe des preuves plus prometteuses que le thé peut améliorer le taux de cholestérol.

Une étude a examiné les effets du rooibos sur 40 hommes et femmes en surpoids présentant un risque accru de maladie cardiaque.

Les chercheurs ont constaté que la consommation de six tasses de rooibos par jour pendant six semaines a entraîné une diminution du cholestérol des lipoprotéines de basse densité (LDL), également connu sous le nom de «mauvais» cholestérol.

Il a également été associé à une faible augmentation du cholestérol des lipoprotéines de haute densité (HDL). C’est le «bon» cholestérol (16).

Cependant, le même effet n’a pas été observé chez les personnes en bonne santé.

Des taux de cholestérol sains signifient une protection accrue contre diverses affections cardiaques notamment les crises cardiaques et les accidents vasculaires cérébraux.

4. Certains antioxydants présents dans le Rooibos pourrait réduire le risque de cancer

Les études sur les tubes à essai ont révélé que les antioxydants quercétine et lutéoline, qui se trouvent dans le rooibos, peuvent tuer les cellules cancéreuses et prévenir la croissance tumorale (17, 18).

Cependant, la quantité de quercétine  présente dans une tasse n’est qu’un petit pourcentage des antioxydants présents.

Par conséquent, il n’est pas clair s’il existe suffisamment de ces deux antioxydants, et s’ils sont absorbés efficacement dans le corps pour avoir des effets bénéfiques.

Des études sur les humains doivent être effectuées pour fournir des preuves plus solides sur le lien entre la  consommation de rooibos et  la prévention de la croissance tumorale.

Vous aimerez aussi :  Point LV3: ce point d'acupression peut traiter l'insomnie et de nombreux maux

5. Des composés du rooibos peuvent profiter aux personnes atteintes d’un diabète de type 2

Le rooibos est l’une des rares sources naturelles et connues d’un antioxydant appelé aspalathine. Des études chez les animaux suggèrent que l’aspalathine peut avoir un effet antidiabétique. (19).

Une étude sur les souris avec diabète de type 2 a révélé que l’aspalathine contribue à équilibrer le taux de sucre dans le sang et réduit la résistance à l’insuline. Ce sont donc des nouvelles prometteuses pour les personnes atteintes de diabète de type 2 ou celles qui  présentent un risque de l’avoir (20).

Cependant, d’autres études chez l’homme sont nécessaires pour confirmer cette hypothèse.

Autres bienfaits potentiels

Il existent de nombreuses hypothèses sur les bienfaits du rooibos sur la santé.

Cependant, les preuves scientifiques font souvent défaut pour confirmer ces hypothèses.

Parmi les bienfaits prêtés au rooibos on peut citer :
Santé osseuse : les données permettant de relier la consommation de rooibos à une santé meilleure  osseuse sont faibles. En outre, les études portant spécifiquement sur le rooibos sont  limitées (21).

Une meilleure digestion : le thé et l’infusion sont souvent considérés comme un moyen de réduire les problèmes digestifs. Cependant, les preuves sont peu nombreuses.

Autres : malgré certains rapports anecdotiques sur les améliorations, il n’y a aucune preuve solide que le rooibos puisse aider les problèmes de sommeil, les allergies, les maux de tête ou les coliques.

Bien sûr, le manque de preuves ne signifie pas que ces allégations sont fausses. Cela n’a simplement pas encore été étudié.

Préparation

L’un des meilleurs avantages du rooibos est qu’il est si pauvre en tanin qu’il n’est jamais amer et toujours naturellement doux, contrairement aux autres infusions traditionnelles. Il est délicieux à la fois chaud et froid, et doit être préparé plus longtemps que les autres thés.

Lors du brassage du thé, il est conseillé de mettre une cuillère à café voire une cuillère à soupe de thé dans un infuseur et verser de l’eau bouillante dessus, puis laisser infuser entre cinq et 15 minutes et sucrer avec du miel ou un autre édulcorant naturel. Pour l’infusion rooibos froide, doublez la quantité et laissez infuser pendant au moins 10 minutes.

Alors que la vaste recherche sur le rooibos se concentre sur ses nombreux avantages pour la santé, une autre étude récente publiée dans le Journal of Food Science a également révélé que le rooibos pourrait être un conservateur alimentaire utile. L’étude, menée par le Deptartement  d’alimentation et nutrition de l’Université Kyung Hee en Corée, a révélé que le rooibos peut spécifiquement servir de conservateur pour les produits à base de viande.  (16)

Précautions

Bien que le rooibos soit généralement extrêmement bénéfique, il y a quelques petites précautions à prendre si vous en consommez de grandes quantités. Tout d’abord, certaines recherches suggèrent que le rooibos consommé pendant une longue durée peut avoir un impact subtil sur la fertilité masculine, même si en quantités «régulières», il entraîne une concentration accrue du sperme. (17)

Certains médecins indiquent que le rooibos peut affecter négativement les patients atteints d’une maladie du foie, d’une maladie rénale et de certains cancers hormonaux. Il est également possible que le rooibos puisse interférer avec les traitements de chimiothérapie. Si vous souffrez de l’une de ces pathologies, consultez votre médecin avant de consommer cette infusion.

 

 

Sources : draxe.com

 authoritynutrition.com

 

Crédit photo : wikimedia.org