7 aliments malsains déguisés en nourriture saine

1. Le nectar d’agave

Étant donné les effets nocifs connus du sucre, de nombreuses personnes ont cherché des alternatives.

L’un des édulcorants «naturels» les plus populaires est le nectar d’agave, appelé aussi le sirop d’agave.

Vous trouverez cet édulcorant dans toutes sortes d’«aliments sains», souvent avec des bénéfices santé attrayants sur l’emballage.


Le problème avec l’Agave, c’est qu’il n’est pas mieux que le sucre. En fait, il est bien pire…

L’un des principaux problèmes avec le sucre est qu’il a des quantités excessives de fructose, qui peuvent causer des problèmes métaboliques graves lorsqu’il est consommé en excès (18).

Considérons que le sucre a environ 50% de fructose et que le sirop de maïs à haute teneur en fructose environ 55%, l’agave en contient bien plus encore… jusqu’à 70-90%.

Par conséquent, l’Agave est encore pire que le sucre ordinaire.

Voir le mot «naturel» n’est pas toujours égal à sain… même le fait de considérer l’agave comme étant naturel est discutable.

2. Les végétaux malsains

Les régimes végétaliens sont très populaires depuis quelques temps, souvent pour des raisons éthiques et environnementales.

Cependant… beaucoup de personnes favorisent les régimes végétaliens dans le but d’améliorer leur santé (ce qui est discutable).

Il existe de nombreux aliments végétaliens transformés sur le marché, souvent vendus comme produits de remplacement pratiques pour les aliments non-végétaliens.

Le bacon végétalien en fait partie.

Mais il est important de garder à l’esprit que ceux-ci sont généralement hautement transformés, fabriqués par des usines qui sont considérées mauvaises pour à peu près tout le monde, y compris les végétaliens.

3. Le sirop de riz brun

Le Sirop de riz brun (également connu sous le nom de sirop de malt de riz) est un édulcorant que l’on pense être un aliment sain à tort.

Cet édulcorant est réalisé en exposant le riz cuit à des enzymes qui décomposent l’amidon en sucres simples.

Le sirop de riz brun ne contient pas de fructose raffiné, juste du glucose.

L’absence de fructose raffiné est une bonne chose… mais le sirop de riz a un index glycémique de 98, ce qui signifie que le glucose présent dedans entrainera un booster de glycémie sanguine extrêmement rapide (19).

Le sirop de riz est également très raffiné et ne contient presque pas de nutriments essentiels. En d’autres termes, ce sont des calories «vides».

Certaines préoccupations ont été soulevées au sujet de la contamination par l’arsenic de ce sirop, une autre raison d’être très prudent avec cet édulcorant (20).

Il existe d’autres édulcorants bien meilleurs… y compris les édulcorants à basses calories comme la stevia, l’érythritol et le xylitol, qui ont effectivement certains avantages pour la santé.

4. Les aliments biologiques transformés

Malheureusement, le mot «biologique» est devenu comme bien souvent, du marketing.

Les fabricants d’aliments ont trouvé toutes sortes de façons de faire la même malbouffe, avec des ingrédients qui se trouvent être organiques.

Cela comprend des ingrédients tels que le sucre de canne brut biologique, qui est essentiellement identique à 100% au sucre ordinaire. Cela reste encore juste du glucose et du fructose, avec peu ou pas d’éléments nutritifs.

Dans de nombreux cas, la différence entre un ingrédient et son homologue organique est quasiment insignifiante.

Les aliments transformés qui se trouvent être étiquetés biologiques ne sont pas nécessairement sains. Vérifiez toujours l’étiquette pour voir ce qu’il y a à l’intérieur.

5. Les huiles végétales

On nous conseille souvent de consommer des huiles végétales et des huiles de grains.

Cela comprend l’huile de soja, l’huile de canola, l’huile de pépins de raisin et plus encore.


Quelques lectures intéressantes:

Ceci est basé sur le fait qu’il a été montré que ces huiles peuvent abaisser le taux de cholestérol sanguin, au moins à court terme (21).

Cependant… il est important de garder à l’esprit que le cholestérol sanguin est un facteur de risque, pas une maladie en soi.

Même si les huiles végétales peuvent améliorer un facteur de risque, il n’y a aucune garantie qu’elles vont aider à prévenir les accidents comme les attaques ou la mort cardiaque, alors que c’est ce qui compte vraiment.

En fait, plusieurs essais ont montré que, malgré la diminution du cholestérol, ces huiles peuvent augmenter le risque de la mort… à la fois des maladies cardiaques et du cancer (222324).

Alors, consommez des graisses saines naturelles comme le beurre, l’huile de noix de coco et l’huile d’olive, mais évitez les huiles végétales traitées comme si votre vie en dépendait (elle en dépend).

Découvrez comment choisir les bonnes huiles pour votre santé.

6. Les aliments malsains sans gluten

Selon une enquête réalisée en 2013, environ un tiers des personnes aux États-Unis tentent activement d’éviter le gluten.

Beaucoup d’experts pensent que c’est inutile… mais la vérité est que le gluten, en particulier du blé moderne, peut être problématique pour un grand nombre de personnes (25).

Sans surprise, les fabricants de produits alimentaires ont apporté toutes sortes d’aliments sans gluten sur le marché.

Le problème avec ces aliments, est qu’ils sont généralement tout aussi mauvais que leurs homologues contenant du gluten, si cela n’est pas pire.

Ceux-ci sont des aliments traités qui sont très pauvres en éléments nutritifs et souvent fabriqués à partir de féculents raffinés qui conduisent à des pics de glycémie sanguine.

Alors… choisissez des aliments qui sont naturellement sans gluten, comme les plantes et les animaux, et non pas des aliments transformés sans gluten.

Les aliments traités sans gluten restent toujours de la malbouffe.

7. Les céréales pour petit déjeuner transformés

La façon dont certaines céréales pour petit déjeuner sont commercialisées est une honte.

Beaucoup d’entre eux, y compris ceux qui sont commercialisés à destination des enfants, ont toutes sortes de bénéfices santé accolés sur la boîte.

Cela inclut des choses trompeuses comme «grains entiers» ou «faible en gras».

Mais… quand vous regardez en fait sur la liste des ingrédients, vous vous rendez compte que ce n’est rien d’autre que des céréales raffinées, du sucre et des produits chimiques artificiels.

La vérité est que si l’emballage d’un aliment dit qu’il est sain, alors il ne l’est probablement pas.

Voir aussi:

Les aliments vraiment sains sont ceux qui ne nécessitent pas de marketing de santé… qui sont des aliments complets, à ingrédient unique.

La vraie nourriture n’a même pas besoin d’une liste d’ingrédients, parce que la vraie nourriture est l’ingrédient même.

Voir aussi:

 

Comment manger sain, le guide détaillé

Source: authoritynutrition.com

Vous êtes praticien santé ou paramédical ? Boostez votre visibilité en vous inscrivant gratuitement sur Therapeutes.com