6 vérités à rétablir sur la nutrition: on vous ment

 

1. Le meilleur régime (ou « façon de manger ») pour vous est celui auquel vous pouvez vous en tenir

Le « bon » régime pour un individu dépend de nombreuses choses.

Cela inclut l’âge, le sexe, le niveau d’activité, la santé métabolique, la culture alimentaire et les préférences personnelles.

C’est une énorme erreur de supposer qu’il existe une alimentation optimale pour tout le monde.

Bien sûr, il y a des régimes qui fonctionnent mieux pour certains problèmes de santé … un régime faible en glucides pour les diabétiques, par exemple.

Toutefois, si vous voulez simplement perdre (ou maintenir) votre poids et prévenir la maladie, peut-être que le facteur le plus important est de trouver quelque chose à laquelle vous pouvez vous en tenir à long terme.

Ceci est en fin de compte le facteur déterminant du succès à long terme … trouver quelque chose que vous aimez et que vous tenir à vie. La perte de poids est un marathon, pas un sprint.

2. Le cholestérol alimentaire et les graisses saturées ne sont pas nocifs

Dans le passé, le cholestérol alimentaire et les graisses saturées ont été diabolisés.

Cependant … de nouvelles études ont montré qu’il n’y a vraiment aucun lien avec les maladies cardiaques. C’était un mythe durant toutes ces années (16171819).

Les études sur le régime alimentaire faible en gras encore recommandé partout dans le monde montrent qu’il est 100% inutile. Il ne conduit pas à la perte de poids à long terme ou à la prévention des maladies cardiaques ou du cancer (202122).

Il est temps de retirer de la mode des régimes à faible teneur en matières grasses.

Vous aimerez aussi :  19 Moyens intelligents de Manger équilibré avec un budget serré

3. Ne Jamais Faire Confiance A Ce Que Les Fabricants Mettent Sur L’étiquette

Malheureusement, les fabricants d’aliments ne sont pas très honnêtes sur les véritables effets sur la santé de leurs aliments.

Ils mettent souvent des allégations de santé trompeuses sur l’emballage, trompent les gens en faisant croire que leurs produits sont sains.

Cela inclut les étiquettes de « grains entiers » sur les céréales sucrées de petit déjeuner et les étiquettes « faibles en matières grasses » sur les yaourts.

Habituellement, ces aliments sont riches en sucre, ou ne contiennent pas vraiment ce qu’ils prétendent.

Dans tous les cas, de petites quantités d’un bon ingrédient ne compensent pas les inconvénients des grandes quantités d’ingrédients malsains comme le sucre ou les huiles de graines raffinées.

Gardez cette règle d’or à l’esprit … si l’emballage d’un aliment vous indique qu’il est sain, alors il ne l’est probablement pas.

4. Les calories comptent, mais vous n’avez pas nécessairement à les compter pour réussir

Certaines personnes disent que tout ce qui compte en ce qui concerne la perte de poids est l’apport en calories et les calories dépensées.

Il est vrai que, pour perdre du poids, plus d’énergie (calories) doit quitter le corps que celle qui y entre.

Ceci est dicté par une loi incassable de la physique appelée la première loi de la thermodynamique.

Cependant … le corps humain est une machine métabolique extrêmement complexe et il y a beaucoup de facteurs complexes en jeu.

Il y a beaucoup de choses que vous pouvez faire pour atteindre la balance énergétique négative sans jamais compter une seule calorie.

Cela comprend la réduction de l’apport en glucides, la consommation de plus de protéines et/ou l’abandon tout simple des aliments transformés en faveur des aliments réels non transformés.

Vous aimerez aussi :  Qu’est-ce que la choline ? Un nutriment essentiel avec beaucoup d’avantages

Les calories comptent, c’est un fait scientifique. Mais cela ne signifie pas que les compter soit nécessaire.

5. Si c’est étiqueté « sans matières grasses » ou « faible en matières grasses » alors c’est probablement mauvais pour vous

Lorsque les chercheurs et les médias ont commencé à diaboliser la graisse, toutes sortes d’aliments transformés ont été mises sur le marché.

Le problème est que les aliments naturels ont un goût horrible lorsque la graisse en a été retiré.

Les fabricants de produits alimentaires étaient bien conscients de ce problème, alors ils ont ajouté tout un tas de sucre et de produits chimiques artificiels pour compenser le manque de graisse.

La plupart des aliments à faible teneur en matières grasses ont vu leur graisse enlevée, pour être remplacée par quelque chose de bien pire.

6. La nourriture réelle est la clé de la bonne santé, la malbouffe transformée ne l’est pas

Même si la diététique et la nutrition peuvent être extrêmement compliquées, une alimentation saine est simple.

La chose la plus importante est de s’en tenir aux aliments non transformés entiers qui ressemblent à ce qu’ils sont dans la nature.

Si la liste des ingrédients a plus de 5 articles, ou des noms de produits chimiques que vous ne comprenez pas, alors c’est probablement mauvais pour vous.

Gardez à l’esprit que la vraie nourriture n’a même pas besoin d’une liste d’ingrédients, parce que la vraie nourriture EST l’ingrédient.

Source : magazinedelasante.frauthoritynutrition.com,