4 façons de maîtriser les céphalées de tension

Les tensions et maux de tête peuvent littéralement plomber votre journée.

Ce type de maux de tête se développent généralement dans l’après-midi, causant une douleur légère ou modérée. Les céphalées de tension surviennent lorsque les muscles du cou, des épaules et du cuir chevelu deviennent tendus.

Les céphalées de tension se manifestent souvent comme une « pression » ou un « serrement » au niveau de la tête, de localisation le plus souvent bilatérale. L’intensité de la céphalée est habituellement faible ou modérée, mais la durée des douleurs peut être importante, jusqu’à 7 jours pour les épisodes de céphalées de tension épisodiques, voire continue dans la céphalée de tension chronique. A la différence de la migraine, la céphalée de tension n’ est pas aggravée par les activités physiques de routine (comme la montée des escaliers) et n’est pas associée à des troubles digestifs. (source: sfemc.fr)

Si vous avez des céphalées de tension fréquentes (plus souvent qu’une ou deux fois par semaine), voici quelques stratégies qui peuvent vous aider à les prévenir:

Faites attention aux notions de base:

Dormez et buvez suffisamment, ne sautez pas de repas, et assurez-vous de vous rythmer pour éviter le stress et la fatigue.

Essayez les techniques de relaxation:

Les thérapies de relaxation physique et psychologique peuvent aider à éviter les maux de tête de tension, tant que vous pratiquez ces techniques régulièrement. Les approches physiques comprennent l’application d’un coussin chauffant au cou et aux épaules pour détendre les muscles. Exercer ces muscles aide également à les renforcer et à les étirer. Des exercices guidés de visualisation et d’imagerie mentale qui vous aident à concentrer votre attention sur diverses parties de votre corps afin de les détendre et de libérer la tension et le stress peuvent également aider.

Vous aimerez aussi :  Une méthode simple pour changer les mauvaises habitudes en bonnes habitudes

Essayez le Biofeedback:

Cette technique de relaxation nécessite une formation spéciale mais peut aider les gens à éviter les céphalées de tension récurrentes. Un thérapeute attache des électrodes à votre peau pour détecter les signaux électriques de vos muscles du cou et de l’épaule. Vous apprenez alors à reconnaître quand vous devenez tendu et pratiquez des méthodes pour détendre les muscles avant qu’ils ne se serrent tellement que vous développez finalement un mal de tête.

Essayez le Qi Gong:

Cette méthode s’applique davantage pour les tensions cervicales que pour les céphalées de tension, mais elle tient sa place ici en qualité de traitement complémentaire, pour éliminer les tensions qui peuvent induire les céphalées. Suivez le guide en vidéo:

Les approches médicales:

Certaines personnes souffrant de céphalées de tension ont des zones très sensibles, connues sous le nom de points de déclenchement, à l’arrière du cou ou dans les épaules. L’injection d’un anesthésique local dans ces zones peut éliminer la douleur et empêcher le mal de tête de se reproduire. Il existe aussi un certain nombre de médicaments qui peuvent aider à soulager la tension des maux de tête. Si les traitements non médicamenteux ne vous donnent pas le soulagement dont vous avez besoin, consultez votre médecin au sujet des options thérapeutiques qui pourraient vous convenir.

Les approches abordées dans cet article ne sont pas exhaustives. Il existe de nombreuses méthodes que nous ne pourrions développer en intégralité dans un simple article. Si toutefois vous souhaitez partager vos méthodes personnelles avec la communauté, n’hésitez pas à en parler en commentaires Facebook!

Vous aimerez aussi :  Les perles de bain sont elles sans danger ?

Source: www.health.harvard.edu